Stage par grand-mère Ayangat

Grande chef spirituelle de tous les chamanes mongols, Grand-Mère Ayangat propose ses enseignements lors du voyage du 15 au 30 juillet 2018. Le chamanisme est une des plus anciennes formes de guérison que la planète ait connue. L’origine du chamanisme est en Mongolie, elle s’est répandue un peu partout sur la planète. Les femmes et les hommes qui la pratiquent sont appelés des chamans. Le stage de grand-mère Ayangat utilise et enseigne également des rituels mongols issus des confins des monts Altai. Ces rituels sont traditionnellement pratiqués par des femmes et des hommes médecine et des guerriers spirituels des ancêtres mongols. Bien que les deux pratiques présentent de nombreuses similarités, il est important de savoir les différencier.

Stage et Formation, Consultation des oracles mongols pour la Réconciliation

« Nous sommes tous venu sur terre pour connaitre l’amour. »

La formation personnelle dans sa globalité active la reconnaissance et la réconciliation intime de soi.

Elle allie dans le corps la joie de l’âme à la puissance de vie.
Elle régénère et transforme amoureusement la vie, la relation à l’autre et au monde par la restauration, la réconciliation, la célébration de l’union du Masculin et du Féminin. Elle donne les moyens concrets pour enraciner et rayonner l’allégresse et l’autonomie nécessaires à une vie affective et amoureuse épanouie, à une spiritualité saine et incarnée.

La dimension vécue du voyage initiatique à effet thérapeutique : le travail vient solliciter un changement de conscience, invite à lâcher et pacifier des attachements, ouvrir le cœur dans un alignement profond, stimuler la responsabilité du co-créateur.

Les 3 thèmes touchent et réconcilient tous les plans de l’être.

Le thème 1 de « Le chamanisme mongol » est rare dans ce qui est habituellement proposé sous le mot chamanisme. Dans le chemin proposé ici, il est chimérique d’aborder la dimension des ancêtres sans libérer le Cœur, l’enfant en nous, son élan spontané, sa reliance naturelle, sa joie, sa disponibilité. Le Cœur par essence est le lieu de l’union intérieure. À moins d’apprendre en tant qu’adulte véritable à offrir à l’enfant blessé ce qui lui a manqué, celui-ci va plus ou moins subtilement nous manipuler et nous allons remettre notre pouvoir à l’autre ou à la vie, en ignorant notre puissance infinie de transformation et de co-création.

Le thème 2 de « Consultation des oracles mongols » met en pratique le protocole sacré de réconciliation présenté à travers l’esprit de nos ancêtres. La dimension universelle et sacrée du Masculin et du Féminin est restaurée et vient étreindre, transformer son propre aspect blessé. La vérité créatrice et divine de chaque polarité se révèle jusqu’à la quintessence, matérialisé par le sperme et le sang menstruel. Les relations homme/femme se pacifient en profondeur, se transforment, soutenues par des rituels porteurs de sens et d’énergie. Chacun est accompagné à enraciner son axe pour autoriser en sécurité l’ouverture du cœur, afin que l’intensité soit au service de l’amour. Les différentes étapes de la réconciliation intérieure engendrent des moments de grâce qui commencent à changer le quotidien. Le Masculin et le Féminin s’engagent l’un envers l’autre à travers une célébration de mariage qui consacre un choix intime d’autonomie, de joie et de conscience. 15 jours magiques dans la nature intacte.

Le thème 3 de « Magie du moment » vise à redéployer l’axe vertical, entre ciel et terre et à pacifier les blessures, les mémoires en relation à dieu, l’incarnation, la Terre, l’humanité. Ce thème prendre part à la guérison collective du Féminin sacré par le Masculin divin et collabore à l’éveil planétaire et ce avec vous.

Ce stage offre une dimension énergétique qui assiste ces transformations et libère leur potentiel lumineux et vital.

La capacité de canalisation et d’enracinement de Ayangat permettent que les rituels proposés installent des sas vibratoires pour les plans de lumière où l’être peut s’abreuver à la grâce, la bénédiction.

 

 

Voici le programme du voyage par Ayangat